Bilinguisme Conseil pour les parents

Vivre avec deux langues

 

Un environnement bilingue donne à l’enfant la chance d’adhérer à des milieux culturels différents car vivre avec deux langues signifie, en même temps, vivre à l’intérieur de deux cultures qui s’expriment à travers leur langue.

 

Le bilinguisme ne parvient pourtant à promouvoir l’identité de l’enfant que si les langues et les cultures qui l’entourent ont une valeur positive dans la vie de tous les jours.

 

Pour la plupart des enfants développés normalement, le bilinguisme ne présente aucune difficulté.

 

A partir du moment où ils sont confrontés aux deux langues dès leur naissance, les enfants sont capables de les apprendre sans faute ni accent. Cela est aussi valable dans le cas où une deuxième langue est introduite jusqu’à l’âge de l’entrée à l‘école.

Du rôle de la langue maternelle pour les enfants de migrants

La langue est un moyen d’exprimer ses connaissances sur le monde et un moyen de communication avec les autres.

 

La langue maternelle porte un savoir culturel en soi, autrement dit, son apprentissage permet de développer les capacités mentales et sociales de l’enfant.

 

Si l’enfant possède des compétences langagières en langue maternelle, alors il saura d’autant mieux développer une stratégie d’apprentissage d’une seconde langue.

 

L’apprentissage d’une seconde langue se fait toujours à partir de l’expérience acquise auprès de la langue maternelle (première langue). Ainsi, les enfants ne devraient pas négliger leur langue maternelle, mais plutôt apprendre une langue de plus.

 

Approches selon les différentes situations familiales

Le renforcement d’une langue dépend de « l‘offre d’écoute » et de la pratique de celle-ci. La situation familiale joue ici un rôle primordial:

  1. Si un seul des parents ne parle pas l’allemand, il est conseillé à chacun d’utiliser uniquement sa propre langue pour communiquer avec l’enfant, et à situation égale, langue égale. La distinction des langues doit être évidente pour l’enfant.
  2. Si aucun des parents n’est germanophone, il faut absolument que l’enfant maîtrise sa langue maternelle ; l’allemand sera appris à l’école et pendant les loisirs.
  3. Si les deux parents parlent deux langues étrangères différentes, ils doivent se mettre d’accord sur une langue « interne », avec laquelle ils communiquent au mieux (pas obligatoirement l’allemand). L’enfant est confronté à cette langue à la maison et à l’allemand, en tant que deuxième langue, au dehors.
  4. 4. Dans les cas particuliers, des solutions individuelles, adaptées à la situation familiale, restent à trouver, au mieux avec l’aide d’un conseillé compétent.

 

Les difficultés possibles

Les enfants bilingues ont habituellement un vocabulaire moins varié dans les deux langues, même si leur grammaire est normalement développée.

 

Les parents doivent rassurer l’enfant sur ses capacités à s’exprimer dans les deux langues. Celui-ci sera d’autant plus motivé à les apprendre.

 

Si les conditions ne sont pas réunies pour une approche favorable des deux langues, et ceci malgré des bases langagières normales, alors le développement peut-être retardé (notamment chez les enfants particulièrement sensibles).

 

Des troubles du développement peuvent également trouver leur origine dans l’héritage génétique familial.

 

Si le développement langagier vous parait trop lent, il est conseillé de consulter un orthophoniste (logopäde).

 

S’il existe un handicap (par ex. : déficience orale, handicap mental), l’apprentissage d’une seule langue peut être plus propice. En cas de doute, il est conseillé aux parents de consulter un pédiatre ou un orthophoniste quant au choix d’une éducation bilingue ou pas.

Consultations

Bezirksamt Friedrichshain-Kreuzberg von Berlin

á la Beratungsstelle für Hör- und Sprachbehinderte

(Centre d’assistance pour les malentendants et ceux ayant des problèmes de prononciation):

Frau Dr. Kerstin Maul

Koppenstraße 38/40,10243 Berlin

Tel. 90298 – 28 24

 

Bayouma-Haus, projet de santé pour Migrants

Natacha Garay

Frankfurter Allee 110

10247 Berlin

Tel./Fax.: 29049136 (U-Bahn Warschauer Str.)

 

 

Sprachberatungsstelle BA

(bureau social pour les questions de langue)

BA Reinickendorf

Teichstr. 65, 13407 Berlin

Tel. 90294 – 5035

 

Les auteurs:

Bettina Kern-Gohs, Katy Vorwieger (orthophonistes), Dr. Kerstin Maul (oto-rhino-laryngologiste), Beratungsstelle für Hör- und Sprachbehinderte).